DSCF0110Après l’expérience au ranch avec mon cheval tout maigre, je me mis en quête de trouver des chevaux bien nourris et heureux !!! Car je me disais que tous les chevaux au Costa Rica ne pouvaient être tous dans ces états là….

Certes, les chevaux que je croisais soit sur la route, soit dans des pâtures n’avaient pas pour la plupart d’entre eux trop de gras…Mais je m’obstinais….

Et j’ai eu raison !!!!

Je fis la connaissance d’un couple qui possède 2 chevaux, une jument et un hongre d’environ 8 ans. De petite taille pour la jument, je pense d’à peine 1.50 m et pour le hongre, environ 1.55 m, pie rouge pour la jument et gris pour le hongre.

DSCF0090Ces deux chevaux respiraient la santé, le poil brillant, l’œil vif, pas de côtes apparentes, le dos bien droit, bref des chevaux comme on aime les voir…

On me proposa donc de monter le hongre, un gris comme Gringo, avec des petites oreilles et une petite tête toute mignonne arabisée.

Ils étaient embouchés avec un Pelham brisé avec passage de langue et avec grandes branches, plus longues que l’on a l’habitude de voir en France. Les selles étaient pour l’un une selle de rando et pour l’autre une selle western avec croupière et martingale. Le relief étant très abrupte, la selle doit être maintenue en avant comme en arrière.

DSCF0098Je montais donc mon petit hongre tout fringant, enfin un cheval qui à une âme !!!! un vrai cheval qui joue et qui veut faire des bêtises….Néanmoins, après avoir joué un peu avec sa tête comme Gringo le fait quand il est content, mon petit cheval se cala et d’une foulée énergique, nous partîmes en balade.

Je le montais que d’une seule main, en rêne d’appui et sans contact dans la bouche, juste un petit rappel pour le garder dans l’allure désirée. Son trot était un peu saccadé et lors du premier galop, je sentais sa puissance d’aller en avant mais tout en étant respectueux avec son cavalier. J’avais une bouche moelleuse et il était bien sur les hanches et ne pesait pas du tout sur son mors. Un régal !

Bref, un cheval très maniable, bien mis, en avant et calme aussi, qui tient les arrêts lorsqu’on les demande et ne se pose pas de question où on va et par où…

CamillaAu retour, lors des soins après la balade, les 2 chevaux ont eu droit à une douche en règle avec essuyage au couteau de chaleur. Une demi ration de granulés pour la récompense et hop en liberté en pâture avec leur box ouvert pour y pénétrer quand bon leur semble.

Certes, la pâture est grasse et très pentue et difficile d’accès mais les chevaux ont la robe saine, sans piqures de moustiques, les pieds sont ferrés et ont une longueur normal.

Comme quoi, il y a des chevaux heureux au Costa Rica !