GringoVanTout commence la veille, un pincement au coeur et LA QUESTION ! Mais vas t'il monter ????

Evidemment, le lendemain matin, un concours, une rando, un rassemblement, bref, la journée la plus importante de votre vie...Mais toujours un doute, notre ami va t'il être coopératif ????

Qui n'a jamais été confronté à ce problème ? L'embarquement de votre cheval préféré avec plus ou moins de succès !

C'est vrai que pour un cheval, être enfermé dans une boite et qui bouge de surcroît, n'est pas très naturel. Lui, animal de proie n'aime que les grands espaces et voir loin, c'est sur dans une boite roulante, l'horizon est quelque peu limité...

Quelques fois, des personnes "toujours plus intelligentes" que les autres font office de violence pour monter les chevaux dans le van, certes, le cheval y rentre (cette fois-ci) mais la fois suivante, il faudra avoir recours de nouveau à la violence, avec toutes les conséquences que cela peut avoir : blessures, traumatismes, casse de matériel...

En ce qui concerne le gros Gringo, il a fallut travailler la chose ! D'abord lui montrer que cette grosse boite n'était pas si méchante ! Lui donner à manger dans la boite, régulièrement...Mais Gringo n'y voyait pas de cet oeil, il montait oui, prenait quelques bouchées et...redescendait plus vite qu'il n'y montait, nous interdisant toute tentative de mettre la barre de fesses !

VanCense__800x600_Alors, il a fallu ruser ! Une longe fut attachée sur le côté du van et dès que Monsieur mettait les 2 pieds sur le van, on lui collait la longe derrière les fesses, dès qu'il résistait, il y avait la pression de la longe mais dès qu'il avançait, la pression disparaissait. Au début, il a bien essayé de nous embarquer (et il y arrivait...le bougre), alors on le récupérait et re-belote ! de nouveau sur le pont. Je revois nos 1eres tentatives de le faire monter, 3 personnes à lui pousser les fesses...heureusement qu'il est gentil et qu'il n'a pas eu de velléités de botter...brave Gringo.

Petit à petit, il rentre de mieux en mieux, il faut encore rester vigilant et le recours à la longe derrière les fesses est encore d'actualité mais une fois rentré dans le van, il ne recule plus et nous pouvons mettre la barre de fesses sans précipitation. Une fois dans le van, sur route, il voyage très bien et est très sage.

Comme disent les éthologues, il faut faire en sorte que l'idée du cheval soit votre idée alors il faut le convaincre qu'elle le soit...Certes...pas facile, que d'échecs avant mais quel régal quand nous y arrivons !